Shinobi | Superplay

Pour le superplay de cette semaine, nous allons nous intéresser à un monument de l’arcade: Shinobi sur System-16.

Shinobi est un jeu tout particulier pour moi car c’est tout simplement le premier jeu d’arcade auquel j’ai joué.

J’étais alors un peu jeune pour aller dans les salles d’arcade (il y en avait partout !) mais j’ai eu tout loisir de dépenser une grande partie de mon argent de poche sur cette borne magnifique qui était disponible à mon club d’arts martiaux et dans le restaurant d’un de mes oncles. Car oui, dans les années 80, il y avait des salles d’arcade à tous les coins de rue mais également des bornes un peu partout.

La borne était vraiment classe, avec un stick central et les boutons des players 1 et 2 disposés de part et d’autre (d’ailleurs, je me rappelle que personne n’aimait jouer en player 2 ce qui fait que tu étais toujours tranquille pour faire ta partie)

16008101

Le souci de l’esthétique était poussée jusqu’à l’artwork de la notice ainsi que celui du Marqee, tout deux absolument magnifique

$_57

1181242168143

Et ne parlons pas des flyers…

16034801

16039201

16133001

Mais en plus d’être un jeu magnifique, aux musiques fabuleuses, à la maniabilité parfaite et au packaging alléchant, Shinobi est aussi et surtout un de ces jeux d’arcade au système de scoring extrêmement poussé qui vous forcera à mettre des pièces. Beaucoup de pièces pour passer les innombrables étapes de la gigantesque marge de progression qui le définit.

Comme beaucoup de jeux du System-16, il n’était pas possible d’utiliser de continue lors du dernier niveau, la première étape dans la progression consistait donc à essayer de finir le jeu en un seul crédit.

Puis, l’envie de rejouer continuant à grandir, on essaie de finir le jeu sans perdre de vie en réussissant tous les bonus stages.

Une fois atteint ce palier, on est déjà plutôt fort et on se dit qu’on va jeter un oeil du côté des records mondiaux.

Et là, surprise, nos pauvres 200 000 points sont absolument ridicules comparés aux top scores qui grimpent, qui grimpent, qui grimpent jusqu’à cette année (et oui, il y a des gens qui se battent par scores interposés plus de 25 ans après la sorti de ce jeu !) avec un score à 867 250 points (soit beaucoup plus que le record en 2006 qui était déjà.. particulièrement élevé) par un de nos compatriotes, Ben Shinobi, qui porte décidément bien son nom.

Le replay que nous vous proposons aujourd’hui est un score de 863 500 points (soit plus que le score actuellement enregistré par Arcadia Magazine)

Dans ce replay, Ben Shinobi utilise absolument toutes les possibilités de grattage de score offerte par le jeu.

-Les ennemis. Chaque ennemi tué rapporte 100 points à l’exception des porte-bouclier qui rapportent 500 points et des boss qui en rapportent 5000. Les points sont obtenus à l’instant où vous touchez un ennemi (ce qui a son importance pour les time over)

-Les Otages. Chaque fois que vous libérez un otage, vous marquez un nombre de points qui est fonction de votre score et plus particulièrement du chiffre des centaines: 0,1 ou 2, l’otage va vous rapporter 1000 points. 3 , 4, 5 ça sera 500 points,  6, 7, 8, 9 vous donneront 200 points. Les points ne sont pas déterminés à l’instant où vous délivrez l’otage mais quand le score va apparaître: attention donc à ne pas tuer d’ennemi si votre score est bon entre le moment où vous délivrez l’otage et le moment où le bonus de point va s’afficher !

-La magie: quand vous finissez un niveau sans utiliser de magie, vous marquez 5000 points. Ce bonus n’est pas présent aux niveaux du 5 ème stage.

-Les shurikens: terminez un niveau sans utiliser de shuriken (et donc en tuant les ennemis uniquement au corps à corps) vous rapportera 20 000 points. Un bug a été découvert récemment permettant d’obtenir ce bonus contre les boss: quand vous tirez 255 shurikens, le compteur de shuriken dans la pcb repasse à 0 au shuriken suivant. Il faudra donc tuer les boss 2, 3 et 4 en tirant précisément 256 shurikens (je vous laisse imaginer la difficulté…). Pour le 4 ème boss, il faudra en plus utiliser un second bug permettant de bloquer le boss sous le sol.

-Le bonus de temps vous rapportera 30 points par seconde restante à la fin du niveau. Il vous faudra donc calculer si il vaut mieux faire des aller-retour dans un niveau jusqu’à l’extrême limite de temps ou si il vaut mieux finir un stage le plus vite possible parce que vous tuerez moins d’un ennemi toutes les trois secondes en faisant des aller-retour. Il vous faudra en plus faire tout un calcul mental pour réussir à obtenir la 1up cachée.

-Les bonus stage: réussir un bonus stage vous donnera une vie supplémentaire, vie supplémentaire vitale pour le score car elle vous permettra de mourir plusieurs fois à certains niveaux « rentables » en points pour optimiser votre score. En plus de cette vie supplémentaire, les ennemis que vous tuez rapportent deux fois plus de points si vous les tuez lorsqu’ils sont au premier plan. Cela accroit donc la difficulté.

-La vie cachée: certains otages dans le jeu vous donneront une vie cachée si vous les libérez avec un score dont les chiffres des dizaines, centaines et milliers sont identiques (par exemple un score de 215 550 ou 32 220). Ces otages sont les suivants: le deuxième du stage 2-2, le premier du stage 2-3, le deuxième du 3-1 et le cinquième du 3-2. Cette vie supplémentaire n’est gagnable qu’une seule fois dans la partie. Ben shinobi l’obtient au stage 2-2.

-Le bonus du dernier boss. Entre le moment où vous tuez le dernier boss et le moment où ce dernier touche le sol, le compteur de points va s’emballer très rapidement. Il faudra donc tuer le boss de manière à ce que celui-ci reste le plus longtemps possible en l’air. La meilleure technique consiste à utiliser la magie dans les toutes les premières frames d’un saut du boss, ce qui va rapporter jusqu’à 70 000 points

-Les deux niveaux de leeching sont

le niveau 2-1 qui en plus de comprendre beaucoup d’ennemis à 500 points présente un bug: l’hélicoptère à la fin du niveau dépose une armée infinie de soldats au couteau qui continuent d’apparaitre tant que vous ne faites pas partir l’hélicoptère en vous approchant de lui. Il est donc possible de marquer 14 800 points à chaque fois que vous recommencez ce niveau.

le niveau 5-1 qui est celui contenant le plus d’ennemi à 500 points. Notez que sur le dernier passage de ce niveau en leeching, Ben Shinobi prend un seul otage: celui du power up afin d’accélérer le rythme auquel il tue les ninjas pour engranger encore plus de points.

Toutes ces techniques enchaînées les unes derrière les autres rendent le jeu incroyablement difficile. La moindre erreur est fatale. C’est ce qui rend le superplay de ben shinobi absolument époustouflant !

Voilà, j’espère vous avoir donné envie de jouer à ce jeu fabuleux qui se paie même le luxe de n’avoir que très peu de bugs, dont la plupart servent en plus au scoring !

Les seuls autres bugs (à ma connaissance) que comporte le jeu sont anecdotiques: au niveau 3, si vous bousculez dix fois un des hommes au bazooka, les pistoleros ne vous tireront plus dessus (je me souviens qu’on utilisait ce bug à l’époque pour finir le jeu plus facilement). Il arrive parfois que le bonus stage bug, les éventails tombent, encore et encore et encore et encore vous forçant à resetter la borne. Quelques Ninjas bleus vous feront rire en tombant dans les trous (par exemple au niveau 4-2 ou 5-1) suite à un saut périlleux. Et enfin, pour être exhaustif, balancez la magie quand vous tombez vous même dans un trou du niveau 4-3 pour faire bugger le scrolling !

One comment

Leave a Reply