Souvenirs de Gamer 2 : World of Illusion

Intro : On a tous eu des jeux inoubliables, des jeux qui marquent d’une empreinte indélébile notre âme d’enfant. Je parle de ces jeux ou même après 20 ans, on se souvient de notre « première fois » comme si c’était hier. Ces instants, je vais les partager avec vous avec les émotions et mon ressenti de l’époque dans cette chronique intitulée « souvenirs d’un gamer ».

Parce qu’on a tous eu des jeux inoubliables…..

World Of Illusion_000
Plutôt Mickey ou Donald ??

 

Bonjour amis (es) amoureux des pixels, de jeu rétro ou du jeu vidéo en générale, après vous avoir parlé de mon amour pour le génialissime Beat them all nommé Streets of Rage, j’aimerais vous parler d’un autre jeu développé et édité par Sega. Durant une bonne partie des années 90, il y avait pas mal de jeux estampillés Disney. Dans la majorité, ces jeux étaient de très grande qualité. Demandez à un joueur ayant joué a Quackshot, Aladdin , Le Livre de la Jungle ou Le Roi lion ce qu’il pense de ces titres. Pour ma part, j’en garde de très bon souvenirs mais le jeu dont je vais vous parler aujourd’hui c’est World of Illusion Starring: Mickey Mouse & Donald Duck.

Énormément de personnes ayant tâté du pad sur la série « des illusions » (Castle of Illusion, Land of Illusion, World of Illusion et Legend of Illusion) citent Castle of Illusion comme jeu référence de la série. D’ailleurs cela a sans doute un impact sur la « côte » (je n’aime pas employer ce terme) de ce jeu. En effet, si vous voulez vous procurer Castle of Illusion complet en occasion, cela vous coûtera, en moyenne, une trentaine d’euros contre une quinzaine d’euros pour World of Illusion. J’ai joué à cet épisode (Castle of) mais je n’en garde pas grands souvenirs contrairement World of Illusion qui m’a émerveillé et je vais vous compter ma rencontre avec ce jeu.

jaquette Castle of Illusion   jaquette Land of Illusion   jaquette World of Illusion     jaquette Legende of Illusion

Bienvenue dans le magnifique monde des illusions

Tout commença en 1993 lors que ma voisine et amie (d’ailleurs Maude si un jour tu lis cet article, je te fais un gros bisou 😉 ) reçut pour son anniversaire un Bundle Mega Drive 2 avec, comme jeux, Sonic 2 et le fameux World of Illusion. Après quelques parties rapides avec le petit hérisson bleu, en écran splitté puis en mode aventure en alternant nos manettes à chaque vie pour jouer alternativement Sonic et Tails sur un seul écran. Et oui le multi dans les années 90, on jouait à plusieurs sur le même canapé et le même écran. (Ce n’est pas un truc de dingue nan ?! Je suis sûr que certaines personnes ne le savaient pas encore, surtout les moins de 18 ans 😀 ?! Vous pourrez également lire un article à ce sujet écrit par moi-même à cette adresse : http://desbitsetdespixels.forumactif.org/t119-article-le-multi-des-annees-90). Donc après quelques parties où le but étaient plus d’essayer de se rattraper l’un l’autre et d’éviter de mourir au deuxième ou troisième monde plutôt que de prendre un réel plaisir de jeux, nous décidâmes de changer de cartouches pour jouer avec Mickey et Donald.

Intro de World of Illusion

Après voir profité de cette petite intro qui sent bon l’univers Disney, avec une petite poilade avec Dingo, nous voilà partis.

La première chose qui m’impressionna, ce sont les graphismes. La 2D est doute beauté, coloré à souhait. Nos deux protagonistes sont très fidèlement pixélisés (presque aussi digne qu’un dessin animé). Le nombre de détails apporté pour rendre les héros aussi fidèles que dans un Disney sont nombreux. Il n’y a qu’à voir les mains de Mickey ou la tenue de Donald avec son liseré jaune et son nœud papillon pour s’en rendre compte. De plus, nos deux compères ont chacun leur propre personnalité, il suffit par exemple, de rester quelques secondes sans toucher à la manette, de placer nos héros aux bords d’un gouffre ou de s’accroupir. Donald, ayant un arrière train similaire à celui Jennifer Lopez, il lui arrive régulièrement de rester coincé dans les passages étroits. Il lui faut obligatoirement l’aide de Mickey afin de l’extirper de ces goulets.

Donald 1   mickey 1   mickey 2   Donald 2

mickey donald mine
Met toi au régime Donald

Ce jeu magnifique, je dirai même magique. Encore aujourd’hui et ça malgré mon grand passif de joueur (25 ans de gaming), JE N’AI PLUS REVU un jeu avec un multi aussi élaboré et passionnant. Ce soft n’est pas conçu pour jouer des coudes, au contraire, il est conçu pour partager un excellent moment entre amis. Ici, pas de scoring ou de compétition entres joueurs. A titre de comparaison, dans Streets Of Rage, même en multi (coop), on ressentait toujours un sentiment de compétition. Qui feraient le meilleur score, perdrait le moins de vie, qui utiliserait moins son coup spécial. On ne ressent pas cette sensation d’exclusion comme dans Sonic 2 quand Tails disparaît et qu’il faut attendre 10 secondes avant qu’il réapparaisse. Dans World of Illusion, les vies sont communes, non nominatives à chaque joueur. Si l’un meurt, c’est « le groupe » qui est sanctionné. Pour franchir les obstacles, l’entente doit être parfaite sinon ce n’est pas une vie que vous perdez mais deux. Le partage des items, la synchronisation des personnages et la communication entre joueurs sont les choses qui peuvent paraitre banale mais sans ces 3 qualités, vous n’irez pas très loin dans ce soft. Chose qu’on a rapidement découvert lors de nos premières parties. On avait déjà mis 30/40 minutes à comprendre comment dégager les fesses de Donald dans la mine.

mickey donald corde mickey donald mine-2

mickey donald mine-3
A deux l’entente est primordiale

L’après-midi passé, je rentrai chez moi tout émerveillé par ce jeu. Je demandai quelques jours plus tard à ma voisine si je pouvais lui échanger la cartouche contre un autre jeu quelques temps afin d’explorer le jeu sur ma console pour découvrir les autres niveaux.

Et quelle surprise ce fut. Encore aujourd’hui, j’en suis encore bouche bée. L’aventure ainsi que les niveaux parcourus varient en fonction du personnage choisi et du mode de jeu. Certes, l’histoire et le niveau principal de chaque monde reste le même mais cela représente la moitié des niveaux. Les autres levels sont dédiés à un personnage ; avec un univers, une ambiance et ses ennemis spécifiques.

Aujourd’hui, sans être mauvaise langue, on nous vendrait l’histoire principale avec Mickey, un patch pour le multi et un DLC pour jouer Donald. La difficulté aussi varie en fonction du personnage. Aussi bien avec Mickey l’aventure est plutôt simple, qu’avec Donald, la difficulté est autrement plus corsé mais pas insurmontable.

World Of Illusion_multi
Le niveau 2-2 en fonction du personnage ou du mode de jeu

Est-ce que le jeu a des défauts ? J’entends et lis beaucoup que le jeu est trop facile, qu’il n’offre pas de challenge et qu’il est trop court. Je n’en pense pas un traître mot au contraire. Je vois (peut être à tord) ce jeu comme un one-shot, c’est-à-dire conçu pour être joué et terminé dans la même partie. Certes, Il y a la possibilité de récupérer les mots de passe en cas de « game over » mais pour moi, c’est juste pour rendre ce jeu accessible à tous. C’est un jeu 3 en 1 offrant une aventure inédite à chaque partie donc un temps de jeu multiplié par 3 et offrant une grande rejouabilité car on ne ressent aucune lassitude manette en main. Je n’avais pas rejoué à ce soft depuis quasi 18 ans et quel émerveillement en revisitant tout ces magnifiques stages.

Il ne faut pas oublier non plus qu’on est en 1992 pour la date de sortie du jeu, en plein boom Disney en Europe. En France, l’ouverture du parc est toute récente et quel est le meilleur moyen de ramener du jeune publique dans leur parc ? Certainement pas en dégoutant les jeunes joueurs mais en leur faisant découvrir les différents monde et univers Disney à travers un média à la mode, c’est-à-dire le jeu vidéo.

Quand j’ai racheté une Mega Drive, c’est également en partie pour ce jeu afin afin qu’un jour je puisse le refaire avec ma fille, lui faire découvrir l’univers Disney autrement que devant seul devant la TV mais en étant avec son papa dans le même canapé à travers ma passion. Ce jeu est bon, très bon et mérite amplement une petite place sur votre étagère de (retro)gamer.

Machintruc76

2 comments

  1. Merci pour cet article, j’ai rajeuni d’une vingtaine d’années 🙂
    Malgré ton enthousiasme que je partage sur plusieurs points, j’ai eu ce sentiment de trop court et trop facile.
    Et j’ai eu une pointe de déception malgré le plaisir que j’ai eu sur ce jeu. Je trouve Castle of illusion et quackshot bien au dessus perso.

Leave a Reply