3D Gunstar Heroes | 3DS

Depuis maintenant plusieurs mois, M2 s’attèle à nous fournir des conversions de grands classiques de SEGA sur 3DS, comme nous avons déjà pu le voir ici même Streets of Rage 2 ou Thunder Blade ont eu le droit à un dorage de blason en bonne et due forme. En ce calme mois d’août, nous avons eu une nouvelle fois la chance de voir une adaptation d’une pépite de la Mega Drive : Gunstar Heroes, qui fut développé à l’origine par une petite société méconnue appelée Treasure… Vous savez, ceux qui sont responsables de mastodontes comme Guardian Heroes, Radiant Silvergun ou encore Ikaruga. D’ailleurs, M2 a reçu carte blanche totale de la part de cette mythique société pour en faire une remise au goût du jour… de quoi accorder la confiance nécessaire à Naoki Horii, Président de M2, dans la bonne réussite de ce projet ! Retour sur une remasterisation qui est née il y a plus de trois ans dans les cartons de SEGA mais qui n’a bien failli jamais voir le jour !

3d-gunstar-heroes-04

Comme à l’accoutumée sur ces tests de remakes, je ne vais pas m’attarder sur la qualité du jeu en lui même, qui a déjà été testé maintes et maintes fois depuis sa sortie. Nous sommes en présence d’un titre exclusivement sorti (à l’origine !) sur Mega Drive en 1993, développé par Treasure, qui à l’époque est surtout connu pour être une équipe d’anciens employés de Konami. Gunstar Heroes est un savant mélange de shoot’em’up et action que l’on pourrait qualifier de Run & Gun, dans le même style que les Metal Slug par exemple. Nous dirigeons Red un petit soldat plutôt fluet dont l’objectif est de détruire tous les membres de l’empire qui font subir les pires sévices à la population… plutôt bateau mais comme nous sommes en face d’un jeu totalement assumé arcade, l’histoire est somme toute assez accessoire. Le nombre d’ennemis rencontrés est assez impressionnant, d’ailleurs il sera difficile de tous les éliminer vu les vagues qui arrivent. Le jeu se déroule comme sur Mega Drive sur quatre niveaux accessibles dans l’ordre que l’on souhaite et ensuite un niveau final qui clôture l’aventure tel le bouquet final d’un feu d’artifice. Le jeu se veut court mais avec certains passages particulièrement coriaces qui demanderont de recommencer certaines zones plusieurs fois comme nous en avions l’habitude à l’époque !

3d-gunstar-heroes-03

Alors que nous arrivons à la fin de la deuxième vague de remakes 3D, le portage de ce chef d’oeuvre de Treasure est passé sur 3DS comme une lettre à la poste, en ne commettant aucune fausse note, que ce soit sur les aspects graphiques, musicaux ou de gameplay. Et pourtant, le dirigeant de M2 a avoué que ce titre n’aurait pas pu être développé dans la première sélection (alors qu’il y était prévu !) car leurs outils n’étaient pas encore au point pour pouvoir reproduire fidèlement toute la technicité déployée. Pour parler un peu technique, le travail sur ce 3D Gunstar Heroes, notamment au niveau des « backgrounds », était de diviser chaque plan (à la fois ceux à l’avant et ceux plus éloignés – effet de parallax) en 1500 voire 2000 petites pièces afin de pouvoir retranscrire ces plans en 3D relief, ce qui fut une véritable épreuve de force pour l’équipe. Ce genre d’opération nécessite à un programmeur seul environ 14 mois de travail, colossal ! D’ailleurs, l’un des membres de l’équipe originale a pu travailler avec M2, mais en leur faisant bien comprendre que le plus délicat et important est de rendre le jeu aussi jouable, impressionnant et bon en 3D qu’en 2D. Le rendu 3D, comme souvent dans les titres de M2 est de très bonne qualité avec une impression de relief saisissante !

3d-gunstar-heroes-02

Du côté des nouveautés et autres ajouts, il y a désormais la possibilité de choisir entre les modes Standard (identique à la version Mega Drive) et Gunslinger. Ce dernier mode permet de switcher (en utilisant L ou R) entre les styles de jeu proposés par les deux protagonistes Red et Blue sélectionnables au début de l’aventure, de l’aveu des développeurs, cela a été largement inspiré du titre Alien Soldier. Ensuite, comme d’habitude, les différentes versions du jeu sont disponibles (occidentale et japonaise) tout comme l’émulation de la bande sonore avec le chipset soit de la Mega Drive 1 ou Mega Drive 2. D’autres options sont également prévues comme commencer avec deux fois plus de vies que la normale (ça peut être utile vu la rigueur que ce jeu demande) ou encore un mode spécifique où les ennemis auront deux fois moins de vie, un mode qui se débloquera quand vous serez parvenus à la fin du jeu. Plusieurs réglages de difficulté sont à noter, et je souhaite bien du courage à ceux qui tenteront le mode le plus extrême (Expert) sachant que les patterns de boss sont complètement modifiés (et complexifiés) par rapport au mode normal. Les développeurs ont, par la même occasion, minoré la puissance du Shachou Laser qui fut utilisé (et abusé) par bon nombre de joueurs pour se débarrasser plus vite des ennemis, tout simplement dans le but de faire découvrir les autres armes et combinaisons.

3d-gunstar-heroes-01

Pour conclure, M2 nous gratifie encore une fois (ça devient redondant cette histoire !) d’un excellent portage en la personne de ce 3D Gunstar Heroes. Outre le fait que le jeu d’origine soit très bon, M2 a réussi son pari d’en sublimer l’expérience avec un travail énorme réalisé sur l’affichage de l’action en 3D. D’un point de vue plus personnel, cette conversion m’a littéralement bluffé, pour un jeu auquel je n’avais pratiquement pas touché, idéal pour des parties rapides (avec la possibilité via cet émulateur d’enregistrer sa progression). Bref, à 4,99€ vous ne serez pas volés par cette petite pépite de Treasure qui devient de plus en plus difficile de se procurer dans son format original.

Leave a Reply