Sonic Lost World sur PC

Petite devinette :
Qu’est ce qui est bleu, une fois qu’on l’a ouvert on a envie de l’oublier quelque part? Autre indice, ça peut se rouler en boule…

Sonic Lost World édition Steam est le portage surprise par SEGA Europe du jeu exclu Wii U sorti en 2013.
Au programme, 1080p @ 60 images par seconde (bien que l’anti-aliasing devra être forcé par votre carte vidéo) et optimisation des contrôles pour la manette (et clavier également, pour ceux qui seraient un peu maso dans l’âme). Les succès Steam sont intégrés.
Comme je n’ai pas fait la version Wii U, je ne saurai faire un comparatif pertinent des 2 versions.
Je commence donc ce jeu avec un regard tout neuf et j’avoue que cette annonce m’a énormément fait plaisir, Sega apportant de plus en plus d’importance au PC avec des conversions HD très réussies de Valkyria Chronicles et Jet Set Radio pour ne citer qu’eux.

Sonic Lost World sur PC
Passons vite le scénario que tout le monde doit déjà connaitre. Sonic va devoir s’allier avec Dr Eggman qui a perdu le contrôle de ses nouveaux sbires que sont les Effroyables Six.
Ça n’a jamais volé bien haut niveau histoire et c’est résolument « kids » comme épisode. Je n’ai pas envie de dire « niais », les jeux de plateformes étant plutôt simplistes dans la narration en général. Mais je dois dire que les petits interludes animés entre les stages m’ont parfois fait sourire et les voix françaises sont respectées.
C’est surtout prétexte à planter un décor aérien (Lost World) et s’adonner à des cabrioles à 360 degrés. Les mondes étant dans le principe de Mario Galaxy on peut parcourir un niveau librement sur toutes ses faces, ou presque on l’abordera plus tard.

Sonic Lost World sur PC
Zazz, un des Effroyables Six.

Quand on démarre un Sonic, on est directement pris de ce réflexe pavlovien : on cherche à foncer. Ici il faut appuyer sur une gâchette pour déclencher la course rapide, qui nous fera aussi courir sur les murs. Le homing attack désormais habituel peut se charger pour des dégâts plus importants, coup de pied ou triple rebonds, spin dash sur une autre gâchette, double saut et de plus on peut s’accrocher au bord des parois. Le comble est qu’il y aussi un bouton pour se baisser et se rouler en boule en pleine course plutôt que direction bas !
Autant vous dire que ça commence à faire beaucoup à assimiler pour un Sonic, votre cerveau risque de faire des nœuds dans les premiers instants.
Parachuté dans le jeu et version dématérialisée oblige, c’est sans notice ni didacticiel que débute l’histoire. Vous devrez tout deviner par vous-même et sachant l’éventail de choses possibles et à faire, on a l’impression d’être entrainé dans un tourbillon de n’importe quoi, de plus les Wisps de l’épisode Colors sont de la partie aussi.
Le démarrage m’a vraiment paru pénible, c’est qu’apparemment la Sonic Team tente de casser tous les codes du gameplay de la mascotte de Sega, ou vous transformer en une espèce de pro-gamer coréen tant ça devient compliqué…

Sonic Lost World sur PC
Et là, ça fait paf le hérisson.

Sonic Galaxy
Chaque monde sera divisé en 4 sous niveaux dont le gameplay est spécifique à chacun. Tantôt dans les environnements sphériques pour de l’exploration, tantôt en vue classique 2D ou alors de la glisse sur rail ou course en toboggan, les développeurs ont essayé de reprendre les phases de jeu qui plaisent à leurs fans.
Les moments d’exploration sur les mondes au format de mini planète sont la nouveauté de cet opus. Les lois de Newton y font parfaitement leur office, je peux parcourir ce terrain la tête en bas (ou plutôt la caméra fait une rotation du décor) et c’est plutôt plaisant, on enchaine les pestes mécaniques de Eggman en combo automatique… à partir du moment que tous ces robots soient correctement ciblés.
Toujours dans la même construction d’un niveau Sonic : soit on choisit la balade tranquille soit on essaye la voie des accélérateurs pour un max d’anneaux. On cherche son chemin, c’est parfois pas évident de le trouver mais on y arrive.
Clairement, ces séquences ressemblent à du Mario Galaxy, c’est plutôt agréable à appréhender et on se familiarise assez vite avec le double saut ainsi que la touche de course rapide, 2 éléments de gameplay qui se démocratisent désormais dans quasiment tous les jeux de plateformes.

Farming Zone
Ce nouveau style de niveau sans « bords », est ce que ça signifie que je ne tomberai pas de manière injuste dans tous les trous et pièges?
Et bien si, les équipes de développeurs ont pensé aux phases de plateformes 3D classiques où des vies vous en perdrez par poignées entières surtout vers la fin du jeu, en vous faisant éjecter du décor (le stage en boule de neige mon dieu !) ou bien à trop faire le cacou dans les toboggans et les phases de glisse où même de décor tourne sur lui-même histoire de corser encore la chose.
Mais curieusement je ne me suis pas mis à pester comme quand j’ai fait Unleashed à l’époque. Le jeu étant très généreux en vies supplémentaires ou rings, il vous faudra recommencer X fois les niveaux où l’on sait qu’il y a une dizaine de vies à rajouter au compteur. Ou sinon choisissez « la voie du trouillard », une icône apparaitra et nous proposera de se téléporter au checkpoint suivant pour éviter la crise de nerfs en ne réussissant pas à passer une séquence qui draine nos vies de manière inquiétante.
Est-ce une manie ou une mode de transformer les jeux de plateformes en « die and retry » ? En tout cas utiliser 100 vies pour finir un Sonic ne risque pas d’être du goût de tout le monde.

Cinoque le hérisson
Bon tant que j’y suis, je vais en terminer avec ce qui me chagrine le plus tout de suite, ainsi je pourrai évoquer le bon :
Les phases de Sonic qui plane sont vraiment bancales, il m’aura fallu pas mal d’essais avant de comprendre que ça doit se jouer comme un niveau aquatique avec la physique à l’envers! Sonic volant est attiré en haut de l’écran automatiquement, il faut sauter pour descendre et essayer de se stabiliser au milieu de l’écran en tapotant la touche de saut. Ne pas trop en abuser car si on disparait en bas de l’écran c’est perdu ! Complètement absurde.
Certains ennemis sont insensibles à l’attaque coup de pied mais pas à l’attaque homing et inversement, pourquoi cette fantaisie ? Car si on se trompe le résultat est la perte de notre stock d’anneaux.
Des Chaos nous demandent de faire des petits défis en échange d’un objet d’inventaire tel qu’une bulle, une vie ou un pouvoir d’invincibilité. Sauf que cet inventaire je n’y suis jamais allé, pas le temps d’y penser à part valider la vie supplémentaire, je préfèrerai obtenir un objet directement en jeu.
Les Wisp ne sont pas une bonne idée ou mal intégrés pour la plupart, je n’en comprends pas vraiment l’intérêt.

Sonic Lost World sur PC
Ca n’y ressemble pas mais c’est l’enfer.

My dear friend Sonic
Malgré ces errances ou 3-4 stages pas intéressants jouer à sur la trentaine que compte le jeu, j’ai quand même envie de dire que c’est le Sonic 3D qui m’a été le plus agréable à jouer et depuis longtemps.
Bien qu’ils ne soient pas dans les standards actuels d’un PC et qu’on remarque une « nintendoïsation » de certains éléments, les graphismes sont tout de même jolis et colorés, inspirés des environnements ou des ennemis des anciens Sonic puisqu’on retrouve entres autres les abeilles, les piranhas, le Casino. La zone bonus Nightmare inspirée de Nights into Dreams est un joli clin d’œil à tous les Segafans !

Sonic Lost World sur PC
Ceci ne vous rappelle rien ?

Les mondes s’enchainent et on n’a pas le temps de s’ennuyer, le jeu reste bien rythmé et le final est réussi contrairement à Sonic Unleashed ou même Generations où le soufflé retombe un peu sur la fin.
Techniquement ça reste toujours parfaitement fluide et le tout accompagné d’une bande son très soignée avec des thèmes connus et quelques morceaux très jazzy qui ne sont pas pour déplaire.
Bref, le challenge y est, celui des étoiles rouge à collecter offrant une bonne rejouabilité. Par cette alliance forcée avec Eggman, les développeurs auraient pu nous offrir le contrôle le temps d’un niveau ! On aimerait en avoir un peu plus évidemment mais cet épisode se place dans le haut du panier selon moi, un Sonic en belle forme.

Sonic Lost World sur PC
L’ambiance de ce niveau est particulièrement réussie.

Alors la devinette ? Qu’est ce qui est bleu, une fois qu’on l’a ouvert on a envie de l’oublier quelque part? Autre indice, ça peut se rouler en boule…Vous y repenserez quand vous recevrez votre fiche de déclaration de revenus, non mais vous pensiez à quoi ?? 😉

One comment

  1. cool le test ça me donne envie d’investir dessus mais sur wiiu 🙂
    J’ai eu peur que tu nous testes le Sonic Boom qui est une honte à la mascotte au même titre que le sonic sur 360 (apparemment par ce que je n’y ai pas joué ..)

Leave a Reply