Souvenirs de Gamer 8 : Sonic 2

Bonjour amis (es) légaciens. J’espère que les congés vous ont permis de recharger les batteries. Me concernant, ce ne fut pas des plus reposant mais j’ai la super frite pour attaquer la saison 2 avec tout mes amis SEGA Fans. J’attaque l’année comme je l’ai finie, en traitant d’un épisode du hérisson bleu sur Mega Drive évidemment. Après vous avoir exprimé mes souvenirs sur le premier opus de la saga Sonic, parlons aujourd’hui du deuxième épisode donc Sonic 2. Je vais peut-être m’attirer les foudres d’une certaine quantité de fans mais de tous les épisodes du hérisson bleu c’est un de ceux que j’aime le moins.

sonic_2
Sonic et Tails, mascotte jouable dans cet opus

Ceux qui suivent mes articles savent que j’ai découvert Sonic 2 en 1993 chez une amie avant d’avoir un exemplaire sur mon étagère à côté de son aîné (cf : souvenir de gamer 2). Mon premier contact avec le jeu fut le mode « 2 player VS ». Honnêtement, je pense que je n’ai jamais eu autant de frustration et d’envie de meurtre que dans ce mode de jeu. Non seulement le but n’est pas uniquement de devancer son adversaire et d’arriver au plus vite à la fin du niveau, mais aussi le score (nombre d’ennemis tués), le nombre d’anneaux ramassés ainsi que le nombre de téléviseurs bonus cassés sont pris en compte. Un sacré pêle-mêle permettant à toute instant d’inverser la tendance.

Chose aussi sympa que fourbe à souhait, c’est dans les TV« bonus » que repose toute la subtilité de ce mode 2 joueurs. Aussi bien en jouant en solo on est sûr que celle-ci contienne des bonus et autres items utiles (bulle / chaussures / invincibilité provisoire / vie) aussi bien en multi c’est une autre paire de manche. Pour commencer, les bonus sont communs aux joueurs 1 et 2, c’est-à-dire que le premier des deux qui choppe le bonus l’autre ne l’aura pas… tout simplement car ils ne réapparaissent pas (au contraire d’un Mario kart par exemple). Ensuite, on ne sait jamais ce que les moniteurs contiennent, les items sont masqués par un fameux point d’interrogation qui peut renverser la donne à n’importe quel moment. On peut aussi bien ramasser des vies pour son adversaire que perdre tout son pécule de rings (voir même une vie si ring à 0) en tombant sur une image de Robotnik. On peut même intervertir les positions entre le joueur 1 et le joueur 2 en tombant sur la TV avec les flèches. Le pire combo que m’a frangine m’a fait : être à la fin du niveau avec 0 ring en mode dash, elle chope une TV inversion et j’ai chopé en malus Robotnik en fin de course. J’étais au-delà du rage quit….

sonic2box22
Téléviseur bonus (ou pas) de Sonic 2

Ce mode de jeu est vraiment sympa si vous aimez vous étriper en potes, frangins (es) et/ou cousins(es). Nan je déconne 🙂 quoique…

Les seuls réels défauts de ce mode de jeu, c’est qu’il a tendance à faire ramer la console, ce qui le rend, par moment, difficilement jouable. C’est encore plus flagrant quand l’un des joueurs perd ses rings, alors là on atteint la limite de l’injouable. Ensuite vu que l’écran est scindé en deux et les textures étirées, l’image n’est pas forcément des plus lisibles.

Après avoir testé le mode Versus, j’ai découvert le mode solo (avec Han [ok je sors]) aussi pour la première également à deux. J’alternais avec ma camarade nos manettes afin que chacun puisse jouer avec Sonic et Tails. Question avant d’aller plus loin, est-ce que je suis le seul à considérer Tails comme un des plus grands boulets du monde du jeu vidéo ? Je parle en tant que personnage secondaire bien entendu et lorsqu’il est contrôlé par l’IA de la console. Personnellement, dans ce cas précis, on passe de « rusé comme à un renard » à … « I’est con comme un ramon». Entre le fait qu’il passe son temps à se faire toucher, à disparaître de l’écran, réapparaître en volant, mourir. On passe son temps à être distrait par ses bourdes. Le pire c’est pendant les stages bonus, il passe son temps à se faire toucher et donc perdre ses anneaux. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai perdu d’un « pouillième » un Chaos Emerald  car ce « bourbourse » se faisait toucher dans le dernier virage. Aussi bien on trouve le personnage sympa, la possibilité de faire l’aventure à deux personnages, on trouve rapidement notre compagnon de route plus contraignant qu’autre chose. J’ai opté pour la solution la plus saine, désactiver Tails dans les options pour profiter pleinement de l’aventure lorsque je jouais seul. Quand on joue à deux en solo, c’est différent, il y a une sorte de coopération qui s’opère. On s’attend (ou presque) et même si le champ de possibilité de Tails est restreint (il disparait dès qu’il sort de l’écran pour réapparaitre au pied de Sonic), il peut se révéler d’une aide précieuse notamment contre les boss pour qu’il fasse le boulot à notre place, sauver quelques anneaux en cas de touchette ou faire le plein de vie dans « Casino Night Zone » sans risquer de choper un malus.

s2_special_stage_emerald_get

Concernant les zones traversées, elles sont au nombre de 10 (+1 pour le boss final [total 21 niveaux]) contre 6 (+1 pour le boss final [total 19 niveaux]) pour Sonic 1. On multiplie certes le nombre d’environnements traversés mais personnellement j’ai plus de mal à m’y projeter et a m’imprégner de l’ambiance contrairement à l’épisode 1. A peine en commence à prendre du plaisir, connaître les environnements et leurs spécificités que l’on arrive déjà au boss. Un niveau de moins (2 niveaux contre 3 niveaux par monde pour Sonic 1), je trouve que ça se ressent sur l’ambiance générale surtout si on a tendance à jouer en ligne droite. Surtout que certains mondes sont vraiment sympas comme Casino Night Zone, Metropolis Zone ou même Sky Chase Zone.

Pour moi, je rangerai Sonic 2 dans la rubrique « C’est un bon jeu mais » (Copyright Bruno Rocca ^^) car il est loin d’être excellent. C’est le seul Sonic que je n’ai pas fini. Impossible de battre Eggman dans son engin de la mort même avec mes vingtaines de vie bien tassées, je n’ai que rarement réussi à le toucher et de manière insuffisante pour en venir à bout. Je n’ai pas parlé de « Super Sonic », normal je ne l’ai jamais obtenu à cause des stages bonus injouables (pour moi) et que j’évitais à tout prix (j’en parlerai cependant dans un souvenir de gamer sur Sonic 3). Malgré tout, j’en garde des bons souvenirs notamment grâce à son multi et le fait de pouvoir partager « un peu » comme World of Illusion l’aventure solo accompagné soit d’un pote, d’un(e) cousin(e) ou d’un frère ou d’une sœur. Jouer à un jeu vidéo n’est que meilleur lorsqu’on partage à plusieurs nos émotions (bonnes ou pas) et c’était le cas pour moi pour Sonic 2.

A Bientôt pour de nouvelles aventures

4 comments

  1. Quoi ??!! Mec t’es pu mon pote ! XD

    Meilleur Sonic du monde , je pardonne même à Tails sur le solo , moi ça m’amusait de le perdre dans le décor même si c’est vrai que pour entamer les choses sérieusement autant jouer avec un seul personnage.

    Mais ce mode multijoueur, quelle belle plus value ! Ok l’écran est écrasé à cause du split, ce qui fait que quand on revient un mode solo le jeu nous parait magnifique d’un coup mais je me suis bien amusé dessus! et puis le toboggan à 2 , les pires coup de p*te avec les timings sur les sauts pour piquer les rings ou envoyer l’autre sur les bombes !

    Ce qui est bien avec tes chroniques c’est quelles nous remettent bien dans le contexte , en te lisant je me retrouvait ces vieilles sensations.
    Mais Sonic 2 un cheveu devant le 1 et ouais! 😎

  2. Je peux valider tes propos sur l’intelligence de Tails, et je trouve les musiques du premier bien plus mémorables mais après le 2 surpasse le premier sur tellement de points qu’il serait trop long d’énumérer et y a des tests sur le net pour ça 🙂
    Merci pour ton partage, toujours un plaisir ces flashback

  3. Superbe replongée dans cette époque, comme toujours. Pour moi c’est le Sonic qui clôt en beauté la trilogie des Sonic « classiques », Sonic the Hedgehog, Sonic CD, Sonic 2.

  4. Merci pour vos retours les amis. Et oui Sonic 2 et moi ce n’est pas le grand amour mais j’ai passé quelques bonnes crises de rire dessus (et de nerfs) surtout quand tu arrives a la forteresse volante et que ta console freeze ou quand en mode 2 joueurs, ta sœur et coincé dans des pics et tu as un échange d’écran.
    Je trouve le jeu pas spécialement beau, je trouve certains environnement un peu trop « électrique » rien que la bulle de protection défonce les yeux.
    S’il n’est pas excellent car je le trouve bourré de défault, sa reste un excellent titre de la Megadrive et un bon épisode SONIC (surtout comparé a aujourd’hui)

Leave a Reply