Partagez un souvenir de Noël avec nous | Article

Pour ces fêtes de fin d’année, l’équipe de SEGA Legacy a creusé au fin fond de ses mémoires pour vous faire partager un souvenir personnel sur Noël et SEGA, un moment qui fut forcément magique et plus fort que nous !

Et vous ? Que  gardez vous en tête de Noël et SEGA ? N’hésitez pas à nous commenter votre petite anecdote. Passez de joyeuses fêtes.

~~~~

Mon souvenir relatif à Noël et SEGA est probablement l’achat de la Mega Drive 1er modèle avec The Revenge of Shinobi. Si je me rappelle bien ce devait être en 1991, car c’était l’année de sortie de Sonic The Hedgehog qui fut mon 3e jeu après Wonderboy in Monster Lair.

J’avais tanné mes parents pour qu’on puisse se l’acheter (à cause des pubs avec le punk !), ils étaient plutôt réticents tout au long de l’année et ont finalement craqué au Noël.

Nous nous étions cotisés les 3 enfants de la famille et la Mega Drive aura été la première console à pouvoir rester dans la chambre sur un moniteur (Exit le TO8 familial !). Est-ce que gamin ou ado, vous ne vous êtes jamais levé en sursaut le lendemain matin pour vérifier que votre cadeau s’était bel et bien matérialisé dans votre chambre ?

Nous avions acheté le pack Mega Drive avec le sticker du punk dessus !

Combien de fois avez-vous «oublié» de descendre manger ou combien de fois vous êtes-vous levé à 6 heures au matin pour faire une petite partie sans le son et en faisant le moins de bruit possible ? 😉

Passez d’excellentes fêtes de fin d’année et continuez de jouer !

Sebka

~~~~

Hello les amis Legaciens,

La forme ? Prêts pour attaquer la saison la plus rude de l’année, à chantonner le thème d’Ice Cap Zone en faisant du ski, en lançant des boules de neige ou mieux encore un Sonic de neige? Haha, Sacré Michael Jackson, il a bien bossé sur Sonic 3. Nan je déconne, on sait tous qu’il n’en a pas branlé une, N’est-ce pas mon cher Révérend ? Amen mon frère : hard time.

Bon trêve de blabla, c’est Noël les petits gars et quoi de mieux qu’un Noël accompagné de maitre SEGA ? Ben rien justement. Bon j’avoue, je ne suis pas des plus partial mais en même temps, vous êtes sur http://sega-legacy.fr/ les loulous, pas sur Nintendo, Microsoft ou Sony Legacy. Nous on aime les consoles et les jeux « plus forts que toi ».

Ceux qui me suivent le savent, pour moi SEGA c’est comme pour Obélix, je suis tombé dedans quand j’étais petit et l’effet est permanent. J’en ai parlé plusieurs fois, dans mon premier article posté sur ce fabuleux site ou encore sur le podcast de Noël (qui date de quelques temps maintenant) mais je n’oublierai jamais ce fabuleux Noël où j’ai découvert ma Mega Drive au pied du sapin avec le mythique, le légendaire Streets of Rage. Depuis, malgré les hauts et les bas de la firme, je reste fidèle à la marque je ne rêve que d’une chose retrouver une VRAIE machine SEGA au pied de mon sapin (et non un truc tout pété chinois). Joyeux Noël les copains et à 2018 pour de nouvelles aventures…

https://i1.wp.com/www.ecranlarge.com/media/cache/637x637/uploads/image/000/972/guerriers-de-la-nuit-les-photo-streets-of-rage-972286.jpg?w=810&ssl=1

PS : un indice chez vous : power up…

Machintruc

~~~~

J’avais déjà évoqué un souvenir de Noël lors du podcast de présentation de l’équipe SEGA Legacy, souvenir sombre, d’une Saturn que je n’avais pas eue… cette fois c’est largement plus joyeux.

Noël 2000, ça fait un peu plus d’un an que la Dreamcast est sortie, un an que je bave devant les vidéos dans les magasins, les photos dans les magazines, un an que j’emprunte régulièrement la console d’un pote et l’esquive quand il faut la rendre… mais ce 24 décembre 2000 un miracle se produisit. Sous le sapin, pleins de cadeaux, mais pas un seul pour moi… tous au nom de mes sœurs, ma mère et mes grands parents… j’étais prêt a quitter définitivement cette famille quand ma mère me donna un gros sac bleu avec pour logo un gros M blanc, en m’avouant avoir eu la flemme d’emballer tout ça et qu’elle et ma grand mère l’avaient acheté au dernier moment pour pas que je tombe dessus « par hasard ». Ce sac contenait une Dreamcast, une deuxième manette, un VMU, Virtua Tennis, Virtua Striker et Resident Evil Code Veronica. La joie qui s’empara de moi me fait encore frissonner 17 ans après. Je n’ai pas dormis cette nuit là, m’amusant sur Virtua Tennis, puis Virtua Striker 2, pour finir sur Resident Evil jusqu’au petit matin (un truc genre 11h du mat quoi…). S’en sont suivi quelques une des plus belles années de ma vie de gamer, qui se sont terminé en apothéose avec la sortie de Under Defeat, mais ça c’est une autre histoire.

https://i1.wp.com/cdn.vox-cdn.com/thumbor/SIedWFr8hLInt8w9sFPIEVvgur0=/76x0:940x576/1200x800/filters:focal(76x0:940x576)/cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_image/image/17531645/capture.0.jpg?w=810&ssl=1

Mecha Sokoj

~~~~

Sega et Noël pour moi,

Alors que tout le monde autour de moi s’agitait, que les plus vieux réclamaient une mobylette, et bien moi, sans moindre hésitation j’avais demandé une Master System II au Père Noël ! Ah petit malin de bonhomme à longue barbe, ce dernier m’a en effet livré au lieu de la machine tant convoitée pour pouvoir jouer à Moonwalker, une Mega Drive ! Avec Moonwalker ! Jamais Noël ne fut plus épique puisque en plus du jeu tant attendu j’ai reçu le mémorable Altered Beast et un certain Sonic ! J’ai passé la soirée, la semaine, l’année, ma vie sur cette console, une passion pour tout un pan de l’histoire du jeu vidéo, tout ça après une malheureuse et innocente lettre à un gros bonhomme rouge et barbu qui n’était même pas le Dr Robotnik !

Résultat de recherche d'images pour "moonwalker mega drive"

Révérend

~~~~

Noël et moi ça n’a jamais réellement rimé avec SEGA, entre la NES obtenue quelques années auparavant et ensuite ma très longue période micro (PC essentiellement), SEGA n’avait de place malheureusement que dans mes rêves, chez les copains ou encore dans les bistrots et salles d’arcade de l’époque.

Puis vint ce Noël 1995, j’avais 15 ans bientôt 16 et un certain SEGA Rally allait sortir… C’est le premier soir où j’ai eu ma propre machine SEGA et non des moindres car ce fut le début d’une grande histoire avec cette 32 bits si mal aimée du grand public. Le soir même branchée sur la 36cm qui trônait fièrement au milieu de ma chambre et surtout avec le tout premier Virtua Fighter… bordel c’était la claque pour moi qui passait de la NES (et du PC de l’époque) au summum de l’arcade (plus abordable que la Neo Geo ^^) à la maison ! Je me souviens encore du jour où j’étais allé l’acheter avec mes parents dans le Toys’R’Us du coin où il fallait prendre juste la petite étiquette de prix avant d’aller retirer le saint Graal à la sortie du magasin, après s’être délesté de la dite somme. Oui je m’en souviens d’ailleurs du message que mes parents m’ont fait passer sur ce pack qui coûtait pas loin de 3400 francs (environ 520€ si on fait une simple conversion sans tenir compte de l’inflation)… mais bordel que c’était le bonheur ! (image retrouvée sur le site Satakore pour la preuve ^^)

Man-Jimaru

 

Et vous quels sont vos souvenirs ?

3 comments

Leave a Reply